Avertir le modérateur

30/11/2007

Nom de nom

Tout le monde a croisé le temps de sa scolarité une personne au nom difficile à porter, sujete à moults blagues et tête de turc officiel (moi le mien s'appelait Saix). Finalement ceux là sont les plus chanceux car arrivés à l'âge adulte, ils sont prets à affronter les moqueries. D'autres découvrent sur le tard que leur nom peut leur porter préjudice.

 

Hé Cocu, t'as Kaka derrière toi!!

 

 Une personne au nom anodin dans un pays étranger peut débarquer en France et découvrir que son patronyme est très significatif ici, par exemple:

-L'actrice Gwyneth Paltrow (prononcez gouinette)

-Le footballeur brésilien Kaka ou le footballeur néerlandais Cocu (que bizarrement Thierry Roland a toujours appelé Cocou)

Un nom peut malheureusement aussi se réveller a posteriori prémonitoire: Marc Dutroux

 

Mais un nom peut aussi être source de problèmes si celui ci est porté par d'autres. On se souvient par exemple de la couturière qui se nommait Milka et qui a du rendre le site Milka.fr à la célèbre marque de chocolat.   

  

          

Par contre, lors d'élections, point de recours, chacun se présente sous son vrai nom... 

 

 

1 ville, 2 Delanoë

 

Un candidat inattendu pourrait venir semer le trouble dans les élections municipales de Paris, son nom: Delanoë prénom: Gaspard.

Homonyme de l'actuel maire de Paris, Gaspard se lance dans la course aux municipales avec un slogan choc "Votez Gaspard Delanoë, le vrai Delanoë" et des propositions farfelues comme la réintroduction d'Ours dans le jardin du Luxembourg, la création de Dromalib' (dromadaires en libre service) ou encore le prolongement du boulevard Saint Germain jusqu'à la mer...

 

                           boutongaspard.gif

                            http://gasparddelanoe2008.wordpress.com/

 

 

Si la blague fait  sourire, pour le moment, du côté de Bertrand Delanoë, ses proches conseillers espèrent qu'elle ne durera pas trop. Ils craignent en effet la confusion chez les électeurs qui pourraient se retrouver avec deux bulletins Delanoë.

 

 

Pour ma part, j'ai remarqué que nous étions deux dans la blogosphère à avoir le nom "Le monde est magique". Internet étant trop petit pour deux, je propose à "l'autre" un duel à coup de claviers quand il veut...

 

29/11/2007

Le rabannisme

Peu de spécialistes l'ont remarqué mais un nouveau courant littéraire est né en 1999. Son nom: le rabannisme.

Je le savais avant tout le monde...

Le rabannisme est un courant littéraire lancé par Paco Rabanne et qui consiste à voir les évenements avant tout le monde. Le livre fondateur du mouvement est bien sûr "Le feu du ciel" où Paco prédisait que la station Mir allait s'écraser sur Paris le 11 aout 1999.

                                 

 

 

Comme tout visionnaire, il a été raillé et moqué (d'ailleurs quelqu'un sait ce qu'il est devenu?) mais il a influencé de nombreux écrivains (où plutot pseudo-écrivains).

Par peur d'être comme lui linchés par la masse des ignorants, ses successeurs, moins courageux, ont décidés de faire paraitre leurs visions après les évenements.

 

 

On peut classer parmi les rabannistes:

-Lionel Jospin qui dans "L'impasse" explique qu'il savait que Ségolène Royal ne gagnerait pas.

-Claude Allègre qui dans "La défaite en chantant" explique que lui aussi avait vu la défaite (auraient ils la même boule de cristal?)

 

Plus récemment:

-Karim Nedjari dans "Dans le secret des bleus" et Richard Escot dans "L'histoire secrète du quinze de France" racontent qu'ils avaient prédis la défaite des rugbymens. (Eux aussi n'avaient qu'une boule de cristal pour deux?)

                             

 

 

J'en profite donc pour attirer les éventuels éditeurs sur mes prochains ouvrages: "Vers la fin du minitel" et "Bientôt la fin des boys band"!

28/11/2007

Vis ma life

Les tristes évenements de Villiers le Bel nous indiquent que rien n'a été fait (ou alors mal) depuis deux ans dans les quartiers défavorisés. Les envolées lyrico-populo-insultantes ont eu leur effet dans les urnes mais pas pour les banlieusards. Mais pourquoi rien n'a été fait?

 

 

Pour favoriser le tourisme pardi!

Nos chers dirigeants se sont inspirés du modèle mexicain en faisant un constat simple: 

1-Il y a un fort taux de chômage en banlieue.

2-Les usines ferment les unes après les autres.

3-Le seul secteur qui progresse est celui du tourisme.

4-Inspirons nous des mexicains!

                                                            

Non,il ne s'agit pas d'ouvrir des restaurants Tex-Mex à chaque coin de rue mais de développer le tourisme à thème.

 

Joue la comme Disney...

S'inspirant des images de mexicains fuyant le pays vers l'eldorado américain, le parc  EcoAlberto propose de se retrouver dans la peau d'un clandestin et de jouer à l'immigrant le temps d'une nuit. Au programme, traversée du fleuve, traque par la police et longues heures de marche...

D'un goût douteux, le parc a un intérêt, celui d'employer de nombreux locaux qui ainsi restent au pays...

Sans doute séduit par le concept, notre président-vrp se démène depuis 2 ans pour montrer aux télés du monde entier des banlieues qui brulent. Une publicité gratuite pour attirer les futurs visiteurs de nos parcs à thème bien de chez nous, où les touristes étrangers pourront être, le temps d'un séjour, un exclu du système!

 

Non, désolé, je ne vois pas d'autre explication à l'inaction!

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu