Avertir le modérateur

09/07/2008

Pandi, panda...

Imiter ce n'est pas contrefaire, c'est se réapproprier...

   

Pandi, panda...

Alors qu'il sort aujourd'hui en France, le film "Kung Fu Panda" a déjà connu le succès aux Etats-Unis et créé la polémique en Chine. En effet, les nationalistes chinois ne supportent pas qu'un film américain "exploite" et tourne en dérision le symbole de la Chine (le panda) et un art ancéstral chinois (le kung fu). Même si le film a attiré un large public en Chine, les détracteurs de "Kung Fu Panda" ont néanmoins obtenu l'ajournement de la sortie du film au Sichuan (région touchée par le séisme et connue pour ses pandas).

Ce débat nationalo-cinémato-culturel a beaucoup intéressé les membres de la Conférence consultative du peuble chinois qui, toujours soucieux d'augmenter l'influence culturelle chinoise dans le monde, se sont demandés pourquoi les chinois n'étaient pas capables de faire un tel film et comment ils pouvaient faire pour favoriser les grosses productions locales.

Donc, à moyen terme, les chinois veulent faire leurs propres "Kung Fu Panda" avec des acteurs chinois, des réalisateurs chinois, des figurants chinois...mais que vont devenir tous ces acteurs qui faisaient les chinois de service à Hollywood? Et les français adeptes de chinoiseries? La réponse est simple, ils vont tous pointer au chômage!!

 

 

Finalement, ce désir chinois de se réapproprier leur culture est plutôt une bonne nouvelle pour nous autres français, bientôt nous serons définitivement débarrassés du "Pandi, panda" de Chantal Goya et des imitations chinoises de Michel Leeb...

Commentaires

Il faudra encore se débarasser des niaiseries américaines dont on a parlé sur une autre chronique, Dysney et compagnie, qui obnubilent nos bambins à Noël.

Mais il y aura toujours les mauvais remake français de séries américaines.

Il y a pire ....................................................... les remakes allemands !

Refermés sur nous-même on jouera à Astérix, Hercule Poirot et Thierry la Fronde....

Est-ce la solution ? Refuser la mondialisation c'est refuser le contact des cultures par ce qu'elles ont de meilleur, même si l'on se pense envahi par le plus mauvais.

Le ministère de la culture français les commissions ad-hoc pourraient se pencher sur la question du protectionisme culturel américain. Pourquoi les bons films français ou anglais d'ailleurs ne crèvent l'écran américain que lorsque le scénario a été acheté pour en faire un remake, je dirai une mauvaise resucée ?

Hein ?

Arrêtons de pleurer sur nos barrières douanières levées, faisons du marketing, du merchandising, de la propagande, du militantisme, de la publicité, comme vous voulez; le monde apprécie le produit français quand il est authentique, pas maquillé à la sauce ketchup ou à la sauce soja.

Écrit par : gyl | 10/07/2008

A quand la montée au firmament des lémuriens de madagascar ?
Y en a toujours que pour les grands pays avec leurs gros animaux !

Écrit par : ramanorparapidoramanoa | 12/07/2008

...et la légende du crocodile nîmois, j'attends toujours le film!

Écrit par : Poninska | 12/07/2008

On a toujours eu de mauvais imitateurs alors cultivons l'exception culturelle française...

Écrit par : Poninska | 12/07/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu