Avertir le modérateur

12/06/2008

Si je peux aider

La lutte contre le chômage est une cause nationale, chacun doit en avoir conscience. Pour montrer l'exemple, j'ai décidé de donner un petit coup de pouce à un tout jeune demandeur d'emploi...

 

    

Moi aussi je veux mon Faudel!

Dans l'indifférence générale, la saison 2008 de la "Nouvelle Star" s'est achevée hier. Cela vous est donc sûrement égal de savoir qu'en finale Amandine a battu Benjamin contredisant ainsi les pronostics. La gagnante remporte un contrat dans une maison de disques ce qui lui permettra de sortir un album. Bravo à elle, mais que gagne le finaliste malheureux? Rien, que dalle, juste le droit de pointer au chômage...

 

La situation de Benjamin serait difficile à vivre en temps normal mais il a une chance dans son malheur, dorénavant le chômage est une cause nationale! Je me sens donc obligé de l'aider et ça tombe bien, j'ai un travail à lui proposer: chanteur pour candidat à la présidentielle.

Le poste à pourvoir est aux Etats-Unis et l'employeur s'appelle John McCain. Le candidat républicain à l'élection présidentielle  a en effet un mal fou à trouver une chanson pour sa campagne. Jusqu'à présent, il démarrait ses meetings par "Johnny B. Goode" de Chuck Berry mais récemment ce dernier à apporté son soutien à son rival, Barack Obama. Plus question de "Johnny B. Goode" donc, McCain s'est alors rabattu sur "Take a chance on me" du groupe ABBA. C'était sans compter sur l'inflexibilité des suédois qui ont refusé que leur titre soit utilisé à des fins politiques...

 John, ne cherche plus, j'ai l'homme qu'il te faut, il se prénomme Benjamin et il est libre depuis hier.

 

 Voilà, c'est fait, un chômeur en moins! Demain, je m'occupe du cas de PPDA et la semaine prochaine de celui de Raymond Domenech...

 

 

 

09/06/2008

Hooligans de l'hôtel

Pour les organisateurs suisses et autrichiens de l'Euro 2008, la compétition démarre réellement aujourd'hui avec l'entrée en lice de la France...et de ses redoutés supporters.

 

                     

On est toujours mal reçus...

Pour lutter contre les hooligans, les polices suisses et autrichiennes ont mis le paquet. Sécurité renforcée pour les matches à haut risque, forte mobilisation policière et même un centre de rétention pour supporters indisciplinés. Par contre, rien n'est prévu pour canaliser les pires fans d'Europe: les français. Ni buveurs invétérés de bière, ni casseurs de vitrines, ils sont, en revanche, le cauchemar des hôteliers.

 

En effet, selon une étude menée par Expedia auprès de 4000 hôteliers du monde entier, les français sont les pires touristes d'Europe (3ème au niveau mondial, devancés  par les chinois et les indiens). Impolis, râleurs, intenables, réfractaires aux langues étrangères, voilà comment sont décrits les voyageurs hexagonaux...

 

 

Cher(e)s compatriotes, champion d'Europe c'est bien mais nous avons les moyens de devenir champions du monde l'an prochain! Pour y parvenir, corrompons le jury, ne laissons aucun pourboire lors de nos séjours à l'étranger! Je compte sur vous!

 

 

 

 

 

06/06/2008

Sans-cullotes

Pour défaire à coup sûr un adversaire, une seule méthode: étudier et exploiter ses points faibles...

 

       

Des cullotes pour la paix...

 

Le gouvernement français cherche des solutions pour moderniser une armée française au matériel vieillissant et coûteux. Faut-il un second porte-avions? La France a-t-elle encore les moyens de s'impliquer dans des conflits extérieurs? Doit-on accentuer la coopération européenne en terme de défense? Toutes ces questions sont intéressantes mais il y a UN moyen pour faire des économies significatives: la stratégie du point faible.

 

Cette stratégie a été inventée et théorisée par des féministes québécoises. Opposées à la junte birmane pour sa gestion dictatoriale du pays, elles sont parvenues à trouver leur talon d'achille: la superstition. En effet, les généraux birmans considèrent que toucher des sous-vêtements féminins porte malheur et présage de mauvais augures. Fortes de cette information stratégique capitale, les québécoises ont donc lancé une vaste offensive contre l'ambassade de Birmanie à Ottawa qui reçoit continuellement les culottes de ces dames. "Le but est de faire chuter le régime en rendant les militaires impuissants" annoncent-elles...Si ça marche, cela aura couté beaucoup moins cher que la chute du régime irakien, de quoi intéresser nos dirigeants soucieux de faire des économies.

 

 

Envoyer des culottes plutôt que tirer à l'arme lourde! J'en connais qui vont vouloir qu'on rétablisse le service militaire...

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu