Avertir le modérateur

01/08/2008

La revanche de la carotte

Tremblez puissants, fuyez armées du monde entier, les carottes reviennent...et elles ne sont pas contentes!

Green power...

 

Répertorié par le FBI comme la deuzième plus importante menace terroriste derrière le fondamentalisme, l'écoterrorisme ne cesse de prendre de l'ampleur. Tellement d'ampleur que la fédération européenne des industriels et associations pharmaceutiques s'est réunie cette semaine pour évoquer le problème.

 

Mais c'est quoi un écoterroriste?

Comme ses confrères terroristes, il porte une cagoule, un treillis et des rangers (pas en cuir, en pneu recyclé). Par contre, pas question pour lui de fabriquer des bombes à la bouillabaisse ou de faire des attentats suicides à bord de voitures au colza, non, son truc à lui c'est de libérer des animaux "détenus" par des laboratoires pharmaceutiques, des fourreurs ou des commerçants.

 

Et en France, ça existe?

Les écoterroristes français, sortes de Brigitte Bardot avec les moustaches de José Bové, se regroupent sous divers groupuscules aux noms évocateurs: "Les furieuses carottes", "Les artichauts mécontents" ou "Les pommes enragées". En moyenne, une à deux actions écoterroristes sont répertoriées chaque mois en France, allant de l'attaque de sites industriels à la libération d'oiseaux de leurs cages...

 

 

Des carottes, des artichauts et des pommes pour libérer des animaux, quelle drôle d'idée! Pour être efficaces, ces opérations auraient du être confiées aux "Whiskas tenaces" ou aux "Canigou foufous"

 

 

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu