Avertir le modérateur

20/02/2008

Une affaire de spécialistes

 Nourris aux films de Sergeï Eisenstein (Le cuirassé Potemkine, Ivan le Terrible...), expert de l'éducation des masses par le cinéma, les russes ont toujours une longueur d'avance en ce qui concerne la propagande. Pas besoin de Voici, de Paris Match, de top modèle ou de grosse montre mais juste d'un bon vieux film à l'eau de rose pour développer le culte de la personnalité...

 

        

Poutine plus fort que Johnny Depp...

 

Sorti en Russie le jour de la Saint Valentin (et accessoirement 2 semaines avant les élections), le film "A kiss, not for the press" raconte l'histoire d'amour d'un jeune espion du KGB et d'une hôtesse de l'air. Le jeune espion, très courageux (il sauve sa famille d'un incendie) et très ambitieux (il devient président de la Russie) n'est pas sans rappeller quelqu'un: Vladimir Poutine! Normal, le film est une version romancée de sa propre biographie.

 

Après la chanson, la vodka et la variété de tomate griffés "Poutine" voici donc le film "Poutine" à la bande annonce subsersive:

"Il n'est pas seulement celui que nous voyons au journal télévisé, en couverture des magazines ou dans les réceptions officielles, il est aussi un chef de famille, un mari aimant, un père attentif, un fils."

 

Ne riez pas mais les producteurs espèrent battre avec ce film le record de "Pirates des Caraïbes" sorti il y a quelques semaines à Moscou! Voila peut être LA solution pour que les cinémas nationaux puissent lutter contre les superproductions américaines...Que diriez de l'histoire d'un maire de Neuilly, héros de la prise d'otages d'une école, luttant contre les racailles de tous poils et séducteur à ses heures perdues? Ca pourrait faire plus d'entrées que Titanic...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu