Avertir le modérateur

24/12/2008

Nouveaux cantiques

Cela fait bien longtemps que le père Noël n'habite plus dans le Grand Nord. Pour réduire ses coûts de fabrication, il a délocalisé ses usines de jouets dans l'empire du Milieu et il a remplacé ses lutins aux salaires trop importants par des petits enfants chinois (c'est bien pratique leurs petits doigts pour manipuler les petites pièces). Tous ensemble, rendons leur hommage en entonnant ce cantique qui leur est dédié:

 

      

17/07/2008

Made in China

Y aller ou ne pas y aller, telle fut la question...Reconnu ou pas, telle sera la question.

C'est qui lui? Un chinois sûrement...

Les remous causés par les épisodes "La flamme olympique dans les embouteillages" et "Nous sommes tous des dalaï-lama" inquiètent Nicolas Sarkozy(qui finalement assistera à la cérémonie d'ouverture des JO) et les athlètes français qui se rendront à Pékin. Ils se posent mille questions: Seront-ils bien accueillis ou pris à partie? Les médaillés seront-ils applaudis? Auront-ils droit au supplice chinois? Qu'ils se rassurent, il y peu de chances qu'ils soient reconnus.

Selon une étude menée par le Boston Consulting Group (BCG), les chinois ont une idée assez vague de la nationalité de leurs marques favorites. Pour 90% des sondés, la lessive Omo est chinoise. Colgate est un dentifrice chinois pour 8 personnes sur 10 et Auchan est un hypermarché national pour 50% des interrogés. Même le très yankee Coca-Cola est considéré comme une boisson locale par 25% des consommateurs chinois.

 

Si l'on en croit ces chiffres, les français peuvent partir tranquilles à Pékin. Nicolas Sarkozy sera probablement considéré par la population chinoise comme un représentant politique du Yunnan et Laure Manaudou comme une nageuse de Mongolie Intérieure...

09/07/2008

Pandi, panda...

Imiter ce n'est pas contrefaire, c'est se réapproprier...

   

Pandi, panda...

Alors qu'il sort aujourd'hui en France, le film "Kung Fu Panda" a déjà connu le succès aux Etats-Unis et créé la polémique en Chine. En effet, les nationalistes chinois ne supportent pas qu'un film américain "exploite" et tourne en dérision le symbole de la Chine (le panda) et un art ancéstral chinois (le kung fu). Même si le film a attiré un large public en Chine, les détracteurs de "Kung Fu Panda" ont néanmoins obtenu l'ajournement de la sortie du film au Sichuan (région touchée par le séisme et connue pour ses pandas).

Ce débat nationalo-cinémato-culturel a beaucoup intéressé les membres de la Conférence consultative du peuble chinois qui, toujours soucieux d'augmenter l'influence culturelle chinoise dans le monde, se sont demandés pourquoi les chinois n'étaient pas capables de faire un tel film et comment ils pouvaient faire pour favoriser les grosses productions locales.

Donc, à moyen terme, les chinois veulent faire leurs propres "Kung Fu Panda" avec des acteurs chinois, des réalisateurs chinois, des figurants chinois...mais que vont devenir tous ces acteurs qui faisaient les chinois de service à Hollywood? Et les français adeptes de chinoiseries? La réponse est simple, ils vont tous pointer au chômage!!

 

 

Finalement, ce désir chinois de se réapproprier leur culture est plutôt une bonne nouvelle pour nous autres français, bientôt nous serons définitivement débarrassés du "Pandi, panda" de Chantal Goya et des imitations chinoises de Michel Leeb...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu