Avertir le modérateur

05/12/2008

La mariée était en...rose et blanc

Pour certains célibataires endurcis, le bout du tunnel n'est peut-être plus très loin...

    

Pour le mariage, j'ai invité les 101 Dalmatiens! Ca va faire du monde!

Taichi Takashita, un japonais (est-il besoin de le préciser?), va peut-être libérer de l'ennui de nombreux célibataires coincés dans leur écran. Depuis peu, il se bat auprès du gouvernement japonais pour obtenir le droit de se marier avec son héroïne de manga préférée, la pulpeuse Mikuru Asahina. 

            

S'il obtient suffisamment de signatures de soutien, le gouvernement devra automatiquement discuter et étudier un projet de loi. Cette perspective ravit de nombreux personnages virtuels qui pourraient ainsi sortir de la solitude.

-Donald Duck ne serait plus obligé de subir éternellement les refus de Daisy.

-Les 7 nains quitteraient leur colocation masculine et partiraient siffler en roucoulant plutôt qu'en travaillant.

-Les confiseurs, quant à eux, depuis le temps qu'ils en préparent auraient enfin le droit d'épouser une Barbapapa.

-On pourrait enfin connaître l'orientation sexuelle de Tintin.

-Pour Casimir, en revanche, même avec une loi, ça va être difficile de trouver quelqu'un (un type de 2m, qui pèse 300kg, qui a une voix de canard et qui s'habille en orange, ça attire pas les foules).

 

Par avance, les personages virtuels te remercient Taichi. Par contre, le premier (ou la première) qui se fera larguer pour un héros de dessin animé, je suis pas sûr que ta loi l'amuse beaucoup...

27/02/2008

Cachez ce sein

La commission Eirin fut créée au Japon en 1949 sur le modèle de la commission Hays (le Japon était alors sous tutelle américaine). Leurs fonctions étaient de censurer les productions cinématographiques en imposant par exemple un floutage ou une mosaïque sur les scènes de nu. Si la commission Hays a disparu depuis les années 60 (sinon Basic Instinct aurait été flou du début à la fin), sa petite soeur nippone, elle, existe toujours. Heureusement pour les japonais (qui n'ont toujours pas vu "L'empire des sens" dans sa version intégrale), un festival de films français vient de débuter à Tokyo...

             

Comment dit-on "Cachez ce sein que je ne saurais voir" en japonais?

Dans le cadre du 150ème anniversaire des relations Franco-Japonaises (qui du coup vont sacrément se réchauffer), l'ambassade de France à Tokyo organise depuis lundi un festival du film érotique baptisé "Extreme Love". Exceptionnellement pour le festival, aucune scène ne sera censurée. Les japonais pourront ainsi se rincer l'oeil devant découvrir les films de Catherine Breillat et de Virginie Despentes dans leurs versions originales et dire merci à l'ambassade de France!

 

 

Comme la commission Eirin a l'air d'être plus souple avec les ambassades étrangères, je donne un petit conseil aux groupies japonaises de David Beckham: votre idole vient de se voir proposer un rôle dans un porno donc si vous voulez voir le film, demandez à l'ambassade britannique qu'elle organise un festival "Le football dans toutes ses formes"...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu